Depeche Mode Forum S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés Profil FAQ Liste des Membres Rechercher Groupes d'utilisateurs
Depeche Mode Forum
Information [ANALYSE] Depeche Mode 2009/2010 : WROOOONG

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Depeche Mode Forum » Depeche Mode News   
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
AuteurMessage
VIBE

Staff





Inscrit le: 09 Oct 2004
Messages: 2935
Lieu : Paris, France

Sujet du message: [ANALYSE] Depeche Mode 2009/2010 : WROOOONG Répondre en citant

Vu que l'ère de l'univers vient de prendre fin... Hilare

****

Sounds Of The Universe, le caca mou de l’electro-pop (avec des morceaux).

Alors que U2 a depuis longtemps décidé de snober l’inspiration divine au profit d’un pipeautage médiatico-humanitaro-vomitesque au long cours (à 35 centimes d’euros la minute), nous étions légitimement en droit d’attendre de Depeche Mode, un opus d’une classe supérieure à celle des derniers albums "Général Midi" des Dumbass Irlandais, dans la lignée de l’excellent Playing The Angel. De fait, annoncé en grandes pompes plusieurs mois à l’avance, le mode de communication adopté par le management du groupe ménageait le suspense tout en anticipant une grande cuvée. Bon, il est vrai que les courts extraits entendus pendant la conférence de presse étaient un peu faiblards, mais ça devait être des démos, non ? Non ? Ah bon, ok…

Ô Joie ! Depeche Mode est de retour. Sounds of the Universe, titre pompeux s’il en est, restera pour moi l’une des plus mauvaises publicités que l’on puisse faire aux campagnes anti drogues dures. Inutile de tergiverser. Gahan et Gore n’avaient jamais été autant inspirés que lorsque l’un faisait des overdoses de speedball dans la suite royale d’un hôtel de luxe de LA en compagnie d’une demi-douzaine de putes à crack siliconées, tandis que l’autre chassait les cafards dans ses crises de Delirium Tremens en s’étouffant dans son vomis. Aujourd’hui, ils sont sobres… et on se fait chier. Sounds of The Universe (SOTU, pour les intimes), ne restera pas dans les mémoires. Martin à beau jouer de la Gretsch ici et là, les bidules à 2 balles achetés sur e-Bay, ça va bien pour « beuffer » dans son garage entre potes le dimanche après-midi, mais lorsqu’il s’agit de démontrer la solidité artistique d’une icône de l’electro-pop, ça fait un peu désordre. Alors en bref, parce que j’ai pas envie de me faire chier à tout détailler : les titres de cet opus souffrent à la fois d’un manque de rythme patent (Peace, In Chains) de dissonances perturbantes et malvenues (In Sympathy, Fragile Tension, Little Soul), d’harmonies carrément ratées ou au mieux mal senties (Hole To Feed, entre autres), d’une production bancale (tout l’album ou presque), de truc complètement inutiles (l’introduction insupportable, le Machinwalker, là), bref, ce vague méli-mélo nimportequoitesque est à la musique, ce que la compression de César est à la statue : comme ça, à première vue, on a l’impression que c’est moche, et finalement… ben c’est moche. Et en plus, c’est lourd et encombrant. Et au niveau de la cohésion musicale de l’ensemble, disons simplement que ça me fait penser à la bande originale d’une crise d’épilepsie.

Mais bon, n’exagérons rien tout de même, cet album contient 2 ou 3 titres qui sont vraiment de bonne qualité, même si leur production aurait pu être meilleure. Ils sont d’ailleurs faciles à repérer, ce sont les seuls qui ne sont pas sortis en single, et qui n’ont jamais été joués en live. Qui sait, peut-être dans 5 ans, Gordeno nous les massacrera au piano ?

Cet album est un non-événement. Point barre. Malgré la cosmétique et le marketing. Malgré la méthode « caué » du fan frustré – dont les forums pullulent – d’avoir dépensé trop d’argent, et les discours lénifiants des producteurs et marketeux, qui eux, en ont trop gagné de l'argent. A ce titre, d’ailleurs, la multitude des éditions sert juste à faire plus de tunes avec la même daube : le magnifique (avouons-le) mais in-revendable-à-prix-d’or coffret en édition « ultra » limitée à 3 milliards d’exemplaires, dont la taille et surtout le poids, sont inversément proportionnels à la qualité du contenu, le double album vinyle livré avec un CD (sic)… Ah si, tout de même : les titres en « bonus » sur le coffret auraient été les meilleures chansons de l’album, si seulement on les avait laissées en faire partie… Au lieu de cela, ce sont des « bonus ». Pour le coup, 90% du public va passer à côté. Si c’est pas du discernement, ça !

Les singles ou « comment choisir à tout prix ce que les fans ne veulent surtout pas entendre ».

Parce qu’un Single, ce n’est pas « fait pour faire plaisir à un fan, mais pour faire la promotion de l’album » (Copyright Bongmute), Depeche Mode a dû se trouver en face d’un sérieux dilemme : « comment faire la promotion d’un album de merde ? » Mais comme tous les dilemmes, celui-ci trouve finalement sa solution dans une logique assez élémentaire : « Sortons des singles de merde ! ». Revue de détail.

Très franchement, tout au long de l’ « Ere » Of The Universe, je me suis demandé si le choix désastreux des titres qui se sont succédés en single, était dû à un incroyable manque de vision du groupe, ou juste à une volonté flagrante de se foutre de la gueule des gens, des médias, des fans, du public, bref… une sorte de caca-nerveux, ou de crise d’adolescence artistique. Après trente ans de carrière, il était temps. Ou pas.

Parce que bon. Passe encore « Wrong », c’est frais (lol), c’est nouveau, ça surprend, Gahan s’essaye au pseudo-rap chanté (raté), et on attend…. anxieusement… la suite.

Mais « Peace »…. Que dire ? Autoproclamé meilleur titre du monde par Fletch (qui nous avait déjà donné un bon aperçu de sa fantastique finesse d’analyse, en pronostiquant exactement la même chose pour Freelove et Martyr), les Modes, en pleine ébriété promotionnelle, nous balancent l’engin à la radio comme si de rien n’était, sans le remixer (j’ai envie de dire, sans le « nettoyer »), et en oubliant d’ajouter euh… tout, en fait. Ce titre est une nausée musicale, version "rythmique invertébrée".

Quant à la « compilation » qui suivit : « Fragile Tension / Hole To Feed », elle est un mélange entre la plus pitoyable composition que Gahan ait jamais chié (y compris ses 2 albums-chamallow pour midinettes en manque de teub), et une sorte de grattage de cul musical de Gore avec des harmonies qui ne sont pas venues parce qu’elles avaient piscine… Bon, allez, promis, je ne dis pas de mal des remixes : en 30 secondes sur iTunes, j’ai pas pu me faire une idée assez précise de leur niveau exact de pauvreté.

Les clips, quant à eux, ne valent même pas le générique d’une émission animalière. Pas de sujets, images - au choix - fadasses ou saturées et racoleuses, personnages douteux, volonté de choquer qui ne prend pas, montages gerbants, faits avec les pieds… Un ratage intégral, du niveau des titres qu’ils sont censés promouvoir. Au lieu de « sous-traiter » leur prestation vidéo à une bande de faux acteurs, le groupe ferait mieux de se montrer davantage, à défaut d’avoir de vraies chansons, on aurait eu de vrais clips de Depeche Mode… Le clip le plus réussi, et c’est un comble, est celui d’un single qui n’est pas sorti : Corrupt, en bande annonce d’une version VOD de la série True Blood, réalisé par… HBO.

Au-delà, donc, de ces « simples » merdes, tout cela révèle à mon sens au grand jour, les vastes tâtonnements d’un groupe au bord de la dépression artistique. Si Gore & Co avaient fait preuve d’un minimum d’intelligence et de pertinence dans le choix de leurs singles, ces derniers auraient au moins pu constituer ce dont la mémoire collective se serait souvenu de cette poussive « ère » Of The Universe. Au lieu de ça, ils ne font que cristalliser l’anéantissement et le sabordage commercial par excellence d’une carrière au long cours qui sombre inéluctablement dans la médiocrité. Remarquez, c’est un choix, hein…

Ah et euh... Avant que j'oublie : ça fait combien de temps qu'il n'y avait eu que 3 singles sur un album de Depeche Mode ?

Les artworks, la scène, les pochettes. Est-ce que la merde sent moins la merde lorsqu’on la recouvre de papier alu ?

Suis-je le seul à penser qu’il faudrait mettre Anton Corbijn à la retraite ?

Parce que bon, je veux bien qu’il n’ait « pas le temps », hein. Ca arrive à tout le monde. Mais les pochettes « concept », réalisées sous Microsoft Paint en 5 minutes, ça va un moment, quoi. On avait déjà donné avec la séance « collage » de Playing The Angel, dont le résultat n’était pourtant pas si mauvais, mais alors là… La déclinaison sur le mode « trou / baton », c’est du niveau de la petite section de maternelle, version « oedipe pas fini ».

Quant à la mise en scène de la tournée, et aux « projections sur écran géant », encore un peu, et on se retrouvait avec la page de chargement de Windows XP. C’est moche, primitif, mal coloré, et poussif dans l’animation et dans la dynamique. Je vous passe la boule géante dont la subtilité n’a rien à envier à celle du Bibendum Michelin, le bric-à-brac scénique made in Corbijn version 2009 est d’un niveau pitoyablement bas. J’eus davantage apprécié qu’ils se contentassent d’un jeu de lumière élaboré, en limitant l’étalage approximatif sur écran géant. Surtout si c’est pour donner dans les séquences spécial décollement de rétine, ou pour faire jouer la censure à la moindre protestation religieuse hors sujet sur la seule vidéo qui sorte un peu du lot. J’aurais préféré une réduction sur le prix des places (par ailleurs en constante augmentation de tournée en tournée, mais c’est un autre débat…) en échange d’un minimalisme scénique, plutôt que… ça. Globalement, nul ne pourra nier que depuis le summum de 1993, l’image scénique de Depeche Mode est en constante dégringolade…. On est désormais dans les grandes profondeurs de la nullité.

Tour of the Universe : autopilote, annulations et prestidigitation.

Franchement, je vous le demande : Est-ce que le Luxembourg, qui n’avait pourtant rien demandé, méritait d’inaugurer un machin pareil ?

Commencée « en grandes pompes » là ou la précédente aurait dû s’arrêter, la tournée de l’univers (lol) prend son envol chez ceux qui ne font que se défendre (contre des enfants de 7 ans), j’ai nommé : Israël. Ah mais quelle bonne idée, dites-moi ! « Peace will come to meeee », on vous dit !

Bon, je ne reviendrai pas sur la mise en scène et les projections improbables, on va essayer de se concentrer sur ce qui devrait être la « substance » d’un concert : la musique en Live, l’un des points forts de Depeche Mode, du moins, ça l’était à l’époque ou Fletch croyait qu’un synthétiseur était une machine pour diffuser des sous-titres malentendants lors d’une émission télévisée.

Mais je m’égare. Commencée en grandes pompes, disais-je, la tournée s’est brutalement interrompue après 2 concerts (y compris le Warmup Luxembourgeois dans un hangar) en plein mois de juin, et 5 minutes avant le grand soir Athénien, histoire de donner une bonne raison à la jeunesse Héllenique de tout péter sur son passage, entre deux émeutes sociales. Ca nous rappellerait presque l’époque ou Gahan faisait des overdoses en backstage à la Nouvelle Orléans, avec attente angoissée, annonce embarrassée des organisateurs, et ballet d’ambulances. Mais non. Non, là, c’est moins grave, quand même. Là, c'est juste une chiasse Hilare.

Donc, ainsi commençait l’interminable litanie des problèmes de santé de Dieu-Dave, et des aléas de communication associés… Annulations après annulations, excuses après excuses, on a finalement appris que le pauvre homme souffrait d’une tumeur qui a dû être opérée. Je ne pensais pas que le groupe pousserait la blague jusqu’à utiliser les mêmes conseillers en communication que le Parti Socialiste français ! Comment se faire détester en moins de deux… Vas-y que je t’annule 20 concerts sur la base d’une gastro, pour finalement annoncer un cancer. Vas-y que j’annule des concerts en Amérique latine sous prétexte que l’Europe est replanifiée (on voit toujours pas le rapport). Vas-y que je te distille les informations au rythme d’une syllabe par semaine. Vas-y que je me fous royalement de la gueule des fans qui m’attendent comme le messie dans les pays de l’europe de l’est, en annulant purement et simplement leurs concerts sans même essayer de les rescheduler, des fois qu’on soit obligés de supprimer l’une des 292 dates allemandes, et que Machin LieberTruc nous fasse la gueule… De toutes façons, l’Europe s’arrête à Francfort, nein ?

Bref, outre Gahan et sa petite santé fragile, la tournée, censée faire, pour le coup, elle, la promotion de l’album, commence par laisser les uns après les autres sur le bas côté, les titres « de l’univers » : In Sympathy passe à la trappe dès le 2ème soir, puis c’est au tour de Peace, dont, il faut bien admettre que la version live était à la limite de la torture auditive… Le temps d’un battement de paupière, on se retrouve au 3ème leg avec 4 pauvres titres de l’album (et pas les meilleurs) qui tournent sur 3 concerts… Juste risible et pathétique, un aveu de faiblesse artistique chronique. Une « non-tournée ». Une « non-promotion ». En somme : un fiasco retentissant.

En ce qui concerne la setlist….
…non, rien.

Je ne vous parlerais pas non plus de LHN, qui préfère proposer à la vente le 23847ème live officiel à Hamburg, plutôt que de se laisser tenter par la captation d’une ambiance Modienne inédite au Pérou, au Costa Rica ou en Colombie... Quand j’y pense, ce manque d’audace assumé m’a presque gâché le plaisir de tout télécharger gratuitement, merde.

Je synthétise (Fletch, si tu nous lis) : Le « Tour Of The Universe » est à la tournée mondiale, ce que le camembert est à l'after shave. Citons pêle-mêle : préparation desastreuse, visuel et mise en scène bâclés, performances musicales les plus plates, sans goût, sans aucune originalité, bref, le pire qui m’ait été donné de voir en presque 20 ans de suivi assidu de ce groupe. Les brèves tentatives de proposer quelque chose de frais (Strangelove, Master and Servant, et le concert bien-pensant contre le cancer avec les 4 violons, là, featuring le retour en grâce d’Alan Wilder qui n’a plus d’argent) restent des exceptions notables au milieu d’une tournée molle du cul au possible. Et encore, hein, faudrait peut-être un peu se calmer. Le fait de sortir un seul soir des sentiers battus, suffit à faire éjaculer en cœur 80% de la fanbase sur les forums mondiaux. Pour le coup, les gens qui défendent à tout prix une tournée aussi pourrie en deviennent légèrement moins crédibles.

Bottom Line : Eh les Modes, vous pourriez pas recommencer à vous défoncer ?

J’invite les plus optimistes d’entre-nous à placer toute leur confiance dans la force de persuasion des dealers VIP de Central Park Ouest, et des barwomen aux gros nichons des bars à putes de Santa Barbara.

Si l’on fait le bilan de cette « Ere » of the Universe, il n’y a vraisemblablement pas grand-chose dont on se souviendra dans, ne serait-ce que 6 mois… Parce que… Résumons-nous : un album produit avec les pieds, composé avec les genoux, instrumentalisé par e-Bay, une promotion bâclée, les pires singles qui soient, mal remixés, pour lesquels aucun effort d’édition n’est réalisé afin de les rendre « publiables », supportés par des clips en roue libre, visuellement et conceptuellement désastreux, auxquels le groupe n’a même pas pris la peine de participer, une « anti-tournée » exhibant une setlist qui sent le rance, rigide, immuable, monotone, 5 mecs en pilote automatique intégral, une mise en scène à mourir de rire, et par-dessus le marché, une arrogance d’un niveau rarement atteint, par un groupe au bord de la faillite artistique, qui se contente de se lamenter sur le « one long moan » des fans sur les forums, au lieu de se demander pourquoi le petit peuple se met à gronder…

En somme, des vieux mecs du show-business qui cherchent le profit maximal, pour l’effort minimal. Ca me rappelle TF1, tiens. Sauf que bizarrement, ce qui me fait rire concernant TF1 - que j’ai arrêté de regarder il y a belle lurette - me donne envie de vomir lorsque l’on parle d’un groupe que j’aimerai bien continuer à écouter, lui, un groupe dont la musique a fait une grande partie des lettres de noblesse de l’electro-pop des années 80, 90 et même 2000, si l’on cherche bien. Mais de ce côté-là, circulez, il n’y a plus rien à voir, ni à écouter. Et il faut vraiment fâché avec l'objectivité pour prétendre le contraire.

Cela dit, notons qu’il n’y à aucune raison à ce que cela change, compte tenu du fait que les vrais gens avec des cerveaux désertent la fanbase, au profit des kikoolol californiens débiles moyens made in Home qui se pavanent Online dans leur coke 24h/24. Avec leur AMEX Centurion.

J'ai pas envie de tout traduire. Comment on dit juste "Foutez-moi le camp" en Californien du sud ? Hilare

Peace. Ou pas.

s.
_________________
Angels never die.
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 0:15
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
bongmute

Staff





Inscrit le: 09 Mai 2003
Messages: 4413
Lieu : Milky Way

Sujet du message: Répondre en citant

T'as eu bon au moins ? Hilare
_________________
shinji.be | dmtvarchives.com | @bongmute
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 1:21
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web du posteur
paisley1985

Découvre le forum

Découvre le forum



Inscrit le: 15 Sep 2005
Messages: 53
Lieu : Montpellier-France

Sujet du message: Putain la Rigolade! Répondre en citant

Putain qu'est-ce que j'ai RI, malheureusement il y a beaucoup de vrai dans ton analyse sarcastique, maintenant on est reparti en hibernation pendant 4 ans au moins jusqu'à la prochaine chiasse artistique, moi ce que je retiens de la sortie de SOTU c'est la Box-set avec son CD de DEMOS, là j'ai pris mon pied...j'attends la deuxième fournée car pour ce qui est d'1 nouvel album j'attends plus grand chose de la part de DM!
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 1:28
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
VIBE

Staff





Inscrit le: 09 Oct 2004
Messages: 2935
Lieu : Paris, France

Sujet du message: Répondre en citant

bongmute a écrit:
T'as eu bon au moins ? Hilare


Ben c'est à dire que vue l'ambiance, je risquais pas beaucoup la surprise de dernière minute en fait Hilare

s.
_________________
Angels never die.
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 8:39
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
silent boy

Forum en viager

Forum en viager



Inscrit le: 23 Fév 2003
Messages: 1897
Lieu : entre les frites et la mayonnaise

Sujet du message: Répondre en citant

une statue pour vibe (sincèrement) !

si seulement le groupe pouvait lire ton analyse !

mais non, impossible, cela fait longtemps qu'ils sont dans leur bulle !

Twisted Evil
_________________
préavis reçu le 23 avril à 16h30. nouveau job trouvé 20 minutes plus tard. contrat signé le 15 mai. coup de bol monstrueux !
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 10:54
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
rouxe_1980

Forum à temps complet

Forum à temps complet



Inscrit le: 19 Jui 2005
Messages: 1309
Lieu : Basildon - Alsace

Sujet du message: Répondre en citant

Ca y est Vibe a évacué définitvement son caca de l'universe Hilare
je pense que maintenant tu vas pouvoir te reposer en vue de la promotion du prochain instru-ebay album de DM Hilare

Très honnètement, moi je n'aurais pas perdu mon temps à gratter un post pareil! Hilare

Sinon je garde quand meme quelques trucs positifs de la tournée, si si !

c'est peu mais bon:

des bonnes versions live:

nlmda, pj

des bonnes vidéos (ou cameras):

walking, come back, pj, strangelove non censuré, comeback, jezebel

Cela dit, vu le pilote automatique activé durant la tournée, je ne peux m'empecher de penser à une chose, si Martin avait fait la tournée en solo, on aurait sans doute pris autrement notre pied...
_________________
Rockhal, Frankfurt, Nancy, Lyon, Bercy2
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 11:32
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
clean101

Poste pour oublier

Poste pour oublier



Inscrit le: 01 Mai 2003
Messages: 214
Lieu : derriere son pc

Sujet du message: Répondre en citant

bon Vibe !je vais faire un peu plus court...

deja rangé ,deja oublié!!! Rolling Eyes

perso pas grand chose a retenir!

see you

david

(premiere tournee ou DM passe a cote de chez moi et je n 'y vais pas ,c'est dire)
_________________
et ca passe!!!et on ne dit rien!!!
Posté le:
Dim 28 Fév 2010 à 13:27
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéSkype
LOCH

Addicted posteur

Addicted posteur



Inscrit le: 28 Mai 2003
Messages: 391
Lieu : ben ici, cette question !

Sujet du message: Répondre en citant

Hilare Meuuuuuuuuuh, tu dis ça parceque t'es en colère.
Sotu c'est leur meilleur album et Totu leur meilleur tournée.
Tu verra, dans deux ans t'aura tout oublié parcequ'ils sortiront pour la dixième fois le meilleur titre de leur carrière, si si, c'est fletch qui le dira.

Tiens, ça me rappelle que j'ai oublié de prendre des billets pour les concerts, c'est quand qu'elle commence la tournée? Faudrait pas que je les rates quand même! Rolling Eyes
_________________
"La France telle qu'elle est là, et ben, ..., c'est pas plus mal que si c'était pire!!!
Posté le:
Lun 01 Mar 2010 à 11:17
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
Nivek Ogre

Poste pour oublier

Poste pour oublier



Inscrit le: 30 Mai 2006
Messages: 204

Sujet du message: Répondre en citant

Si l'on en croit la rumeur, DEPECHE MODE existe encore. Si si, je vous l'assure, il y en a même qui les ont vu à Londres au Royal Albert Hall il y a une quinzaine de jours... Pour preuve, Alan Wilder était au piano. Alors, c'était pas DEPECHE MODE ça ! Hilare

Bon, sans déconner, je crois que VIBE a (encore) raison. Il a raison quand on a passionnément aimé ce groupe, pour tout ce qu'il a pu représenter en matière de créativité, de communication, porteur d'une éthique qui allait chercher ses valeurs dans le monde underground, tout en parlant "aux masses"... Bref, le cocktail idéal pour celui qui ne se contente pas de peu. DEPECHE MODE était en avance. Sur à peu près tout. C'est d'ailleurs pour cela qu'ils sont considérés par la nouvelle scène comme "culte", et repris par des artistes au spectre stylistique étonnament vaste.

Quand on usé moult exemplaires vinyles pour ne pas avoir les craquements du début de "Black Celebration", quand on a a illustré ses moments de vie par des perles issues d'opus tels que SOFAD ou "Some Great Reward", quand on a parcouru environ 17 fois le tour de la Terre pour les voir on stage, on a vraiment vraiment beaucoup de mal à accepter cet album insipide, mou du genou (ou du bide...), sans âme, produit avec les pieds (d'où les genoux mous...), en se gargarisant sur la BONNE ENTENTE du groupe, que c'est décidément CHOUETTE DE SE RETROUVER... Tu parles... Pétez vous la gueule alors ! Que l'on retrouve cette tension, cette urgence qui étaient peut être un des moteurs de votre créativité ! Parce que l'ambiance bisounours est manifestement, dans leur cas, synonyme de diarhée ou l'insignifiant se mêle au grotesque.

Oui, j'adhère au propos de VIBE qui, grâce à une culture musicale certaine, a su taper du point au moment où il le fallait, et mis le doigt là ou ça fait mal (et non pas l'inverse, car c'est dégueulasse). Loin de suscitter la polémique, son propos met en évidence le contraste qui existe entre l'audience d'aujourd'hui, élevée à grand coups de daube télévisuelle, et de faux groupes soi disant géniaux, qui se révèlent en fait de purs escrocs, qui singent leurs ainés d'une manière qui ferait passer le paresseux du Brésil pour un être vivant branché sur le 380 triphasé... Non, pas de noms... me tentez pas.. à une audience attentive, intransigeante, qui n'a pas peur de remettre en question acquis, réputation, discours et méthode... Il faut un certain courage pour désacraliser des artistes qui ont tant donné.

Car en effet, quand on endosse sa chemise de "bon public cool", alors oui, SOTU est un bon album, qui quand même surnage dans l'océan du vide actuel. Oui, c'est un album qui change des ARCTICBABYINTERMUSESTRIPES, lassants avant même leur première écoute... SOTU est lassant, mais après au moins 2 écoutes. Un peu de décence, tout de même !

Alors on va au moins donner un mérite à cet album. Celui de nous avoir donné du temps supplémentaire à consacrer à d'autres groupes, petits ou gros, vieux ou jeunes, connus ou pas, qui produisent des perles qui peut être n'auraient pas eu mon oreille si SOTU ne m'y avait pas poussé... Mais bon, faites gaffe les gars, vous jouez avec le feu...

Et surtout, plus de tournée pareille, parce que là, le foutage de gueule était un peu trop flagrant. Ce groupe qui a acquis ses lettres de noblesse sur scène, est en train de la galvauder par un manque évident de courage, car à trop vouloir faire plaisir au plus grand nombre, on en arrive à cette absurdité d'avoir fait 200 fois le même show, en pilotage automatique. U2, que je ne porte pas spécialement dans mon coeur, a eu au moins le mérite de nous pondre une scène démente qui vaut le détour... Ok, la taille de la scène est inversement proportionnelle à la qualité de leur album... mais bon.

Alors en attendant RECOIL à Paris,
A+

Nivek.
Posté le:
Lun 01 Mar 2010 à 12:27
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
stef 8698

Forum en viager

Forum en viager



Inscrit le: 08 Jui 2003
Messages: 1830
Lieu : Derrière mes fourches!

Sujet du message: Répondre en citant

Merci à Vibe et à Nivek pour vos analyses, j'ai tout lu et c'est tellement vrai ce que vous avez écrit, je me sens moins seul dans ma déception à présent, maintenant je peu comprendre que certains ou certaines ont pris leurs pieds mais faut rester objectif, ils se sont bien foutus de nous à tout point de vue...Dommage.
_________________
Delta Muppets Tour.
Posté le:
Lun 01 Mar 2010 à 17:15
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéSkype
Michael Blutch

Staff





Inscrit le: 17 Déc 2002
Messages: 5762
Lieu : Action de localiser

Sujet du message: Répondre en citant

stef 8698 a écrit:
mais faut rester objectif



Laughing Laughing Laughing
_________________
Angels never die... Get ready for a new era
www.playingtheangel.com
Posté le:
Lun 01 Mar 2010 à 22:21
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web du posteurTwitterSkypeICQ
Vince

Master Tape





Inscrit le: 02 Déc 2002
Messages: 2260
Lieu : Versailles

Sujet du message: Répondre en citant

Hi,

je n'ai pas trouvé le bouton "Paypal" pour le don ?
Ou alors j'ai mal cherché ?
Hilare
Personne n'a un pote dans un gros canard pour faire passer cette review ? Genre histoire de changer des "Véronique Mortaigne" et autres "Stéphane Davet" ?

See You

Vince
Posté le:
Mar 02 Mar 2010 à 12:42
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privé
stef 8698

Forum en viager

Forum en viager



Inscrit le: 08 Jui 2003
Messages: 1830
Lieu : Derrière mes fourches!

Sujet du message: Répondre en citant

Michael Blutch a écrit:
stef 8698 a écrit:
mais faut rester objectif



Laughing Laughing Laughing


Ha dsl c'est vrai que toi tu l'es Wink
J'ai pas fait une dizaine de Concerts donc je peux pas juger Rolling Eyes
_________________
Delta Muppets Tour.
Posté le:
Mar 02 Mar 2010 à 19:52
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéSkype
foub

Merchandizer




Inscrit le: 05 Mai 2003
Messages: 673
Lieu : Sud de la France

Sujet du message: Répondre en citant

Pour info, le tourneur allemand est Marek LIEBERBERG
Mais Vibe tu n'étais pas loin Hilare Hilare Hilare

En tout cas bonne analyse
_________________
Foub06
foub06@caramail.com
http://www.strangelovermen.epiknet.net/
Posté le:
Ven 23 Avr 2010 à 14:40
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéEnvoyer l'e-mailVisiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Depeche Mode Forum » Depeche Mode News  

Sauter vers:  
Key
  Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

PhpBB Modecelebration - All rights very much reserved 1999 - 2037 | Greetz to Raphmode.net for the fonts | Contact | Flux RSS