Depeche Mode Forum S'enregistrer Se connecter pour vérifier ses messages privés Profil FAQ Liste des Membres Rechercher Groupes d'utilisateurs
Depeche Mode Forum
Information [Architecture] Quelques anniversaires .....

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Depeche Mode Forum » Tout le monde en parle   
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
AuteurMessage
philippe

Community Manager





Inscrit le: 12 Mar 2004
Messages: 4633
Lieu : entre la seringue et mon vélo

Sujet du message: [Architecture] Quelques anniversaires ..... Répondre en citant

La pyramide du Louvre a 20 ans

La pyramide du Louvre célébre ses 20 ans. Après avoir été l'objet, avant même sa réalisation, d'attaques et de critiques violentes, elle a trouvé sa place aujourd'hui dans le paysage parisien.



Sa construction fait partie du projet Grand Louvre, voulu par François Mitterrand, qui a vu la prise de possession par le musée de 22 000 m² occupés auparavant par le ministère des Finances, avant son déménagement à Bercy. En effet, avec le surcroît de visiteurs attendu à la suite de cette extension, les entrées existantes devenaient inadaptées. La décision a alors été prise d'aménager une entrée principale à partir de la cour Napoléon, à équidistance des différentes ailes du musée. Mais le lit de la Seine ne permettant pas de descendre au-dessous de 7 mètres, le risque existait de construire quelque chose qui ressemble « à une immense station de métro avec un plafond bas », comme le redoutait François Mitterrand. C'est le projet présenté par l'architecte sino-américain Ieoh Ming Pei qui a été retenu, ouvrant, par une pyramide de verre, ce souterrain à l'air libre et à la lumière. « Il m'est apparu d'emblée comme le plus rationnel, le meilleur et le plus beau », devait confier l'ancien président.

Sans remonter à un passé pharaonique - encore que ses proportions (21,50 m de haut avec une base carrée de 35 m de côté) s'inspirent de celles de la pyramide de Kheops -, le choix esthétique de Pei n'était pas sans rappeler un projet datant de 1809 où il avait été envisagé d'élever une pyramide dans la cour du Louvre pour honorer l'empereur Napoléon Ier. L'idée avait été exposée par Bernard François Balssa dont le fils prénommé Honoré deviendra célèbre sous le nom de Balzac. Ieoh Ming Pei connaissait-il cette anecdote quand il commença à travailler sur le projet en 1983 ?

Comme ses devancières égyptiennes, la pyramide du Louvre a dû relever plusieurs défis techniques. Les principaux portent sur le verre qui fut fourni par Saint-Gobain. Le cahier des charges, donné en septembre 1984, était précis et contraignant, avec trois grands axes : le verre devait être transparent et incolore, léger et sécurisé, la surface extérieure du bâtiment devait être lisse sans qu'aucune accroche ne dépasse.

Pour répondre à l'objectif de transparence sans coloration, le verre a été purifié et décoloré en enlevant tous les oxydes ferreux et ferriques qui donnent la couleur verte sur la tranche. « On a utilisé des sables spéciaux de la forêt de Fontainebleau et rajouté des oxydes métalliques pour obtenir une qualité de verre optique », indique Gabriel Marly, directeur de la prescription chez Saint-Gobain Glass. La fabrication a nécessité un four spécial avec fusion électrique. Le verre était laminé à la sortie comme une plaque d'acier, puis il passait à l'adoucissage et au polissage. L'architecte demandait un produit artisanal fabriqué avec un outil industriel. Pour obtenir un produit léger et sécurisé, il a été fait appel à un procédé encore très peu utilisé à l'époque : le VEC (vitrage extérieur collé) qui consiste à coller ensemble deux feuilles de verre, de 10 mm chacune dans le cas de la pyramide.




Le musée Guggenheim de New York 50 ans

Le musée Guggenheim de New York va célébrer en mai son cinquantième anniversaire avec une exposition de projets et maquettes de l'architecte Frank Lloyd Wright, dont ce fut la dernière réalisation.
L'architecte de Chicago avait mis 16 ans, de 1943 à 1959, pour imaginer puis faire réaliser l'extraordinaire spirale ascendante, toute en dénivelés et formes iconoclastes, dont la construction commença en 1956. Frank Lloyd Wright mourut six mois avant l'inauguration du musée, à l'âge de 91 ans. Recevant une lumière naturelle par une verrière, le Guggenheim, situé sur la 5e avenue à l'angle de la 89e rue, sur Central Park, avait immédiatement été accueilli comme un chef-d'oeuvre architectural et artistique, mais aussi comme un musée difficile, sa structure en colimaçon ne favorisant pas l'accrochage des oeuvres et le parcours des visiteurs. En prévision du cinquantième anniversaire, le bâtiment a été en rénovation pendant quatre ans, et les travaux ont été achevés en septembre 2008.



L'exposition "De l'intérieur vers l'extérieur" (From within outward) se tiendra du 15 mai au 23 août, selon un communiqué du Guggenheim. Organisée par les fondations Solomon R. Guggenheim et Frank Lloyd Wright, elle montrera 64 projets de l'un des architectes plus importants du XXe siècle, des résidences privées comme des bâtiments publics, des espaces religieux ou des salles de spectacle, ainsi que des structures urbaines qui ne furent pas réalisées, dont un "plan d'urbanisme pour l'agrandissement de Bagdad" daté de 1957. Parmi les quelque 200 dessins originaux de l'architecte, certains seront exposés pour la première fois, précise le communiqué. L'exposition Frank Lloyd Wright sera ensuite montée au musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne, du 6 octobre 2009 à février 2010.

www.guggenheim.org


90ème anniversaire du Bauhaus


Pour célébrer le 90ème anniversaire du Bauhaus, la ville de Weimar (Allemagne), berceau de ce courant, lance un concours pour réaménager la Belle de Mai, Marseille.



Réaménager la Friche de la Belle de Mai (Marseille) en une résidence d’artistes européens modulable de 400 m², représentative de l’héritage du Bauhaus et de ses relations avec Marseille, tel est l’objet du concours proposé par la ville de Weimar au Bauhaus lab Marseille.

Lancé en février dernier, cet évènement est coordonné par un jury d’architectes composé de Matthieu Poitevin et Rémy Marciano, le directeur du Musée d’Art Contemporain de Marseille Thierry Ollat, un des fondateurs des Editions Parenthèses Patrick Bardou et un membre de Mécènes de Sud.
La période de réception des pièces est fixée du 1er au 15 avril. Le projet lauréat, qui sera annoncé au plus tard le 30 avril, accueillera différents évènements jusqu’en septembre 2009. Parallèlement, les perspectives et les planches des meilleurs projets architecturaux feront l’objet d’une exposition à Weimar et à Marseille.




_________________
Audi, vide, tace, si vis vivere (in pace)
Posté le:
Jeu 02 Avr 2009 à 21:01
Top of PageVoir le profil de l'utilisateurEnvoyer un message privéVisiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Depeche Mode Forum » Tout le monde en parle  

Sauter vers:  
Key
  Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

PhpBB Modecelebration - All rights very much reserved 1999 - 2037 | Greetz to Raphmode.net for the fonts | Contact | Flux RSS